Archives mensuelles: octobre 2019

Sanguisorba minor  L.

 PETITE PIMPRENELLE ou SANGUISORBE

Nom provençal :
Pimpinello

ROSACEAE

Localisation :
Commune, préférence sols sur calcaire, a besoin de chaleur, prés et sols incultes secs, rocailles, pelouses, prairies, friches.

Utilisation :
Comme l’un de ses noms le suggère, en bonne Sanguisorbe, elle a le pouvoir d’arrêter les saignements. Cette réputation lui vient surtout de sa grande sœur, la Sanguisorbe officinale, ou Grande Pimprenelle, dont la médecine des signatures voyait dans le rouge flamboyant de ses corolles le signe de son action dans les épanchements de sang !
Elle a ainsi été employée pour combattre hémorragie, diarrhée et météorisme intestinal…

Comestibilité :
Les feuilles peuvent être consommées en salade (goût rappelant le concombre ou la noix verte), ou comme le persil, dans les soupes, omelettes, et sauces. Infusées, elles permettent de confectionner un « thé » à la saveur un peu amère.

16 novembre  2019

Visite commentée des fours, Pascal, 2019

Visite commentée :

— du four à T. C. A.

Reste d’un four à Terres Cuites Architecturées pour la réalisation et la cuisson des carreaux, briques et tuiles, au XVIIIe siècle.

— du four à cade des Pousselons

Four pour la fabrication de l’huile de cade qui est utilisée dans la pharmacopée humaine et vétérinaire, aux XIXe et XXe siècles.

Ce four est inscrit au titre des monuments historiques : arrêté du 1er octobre 1994.

commentaire : Pascal Grué

Gratuit

 
 
 
Visite des fours, 2019