Archives mensuelles: décembre 2016

Cichorium intybus  L.

Nom provençal : Cicòri-fèr, sautourno

ASTÉRACEAE

Localisation :
Commune le long des chemins, dans les prés secs, les terrains vagues.

Utilisation :
Le père des pharmaciens, Galien (médecin grec du II siècle de notre ère) considérait la Chicorée sauvage comme la meilleure amie du foie.
Elle est tonique, diurétique, laxative, cholérétique et est recommandée contre les rhumatismes, les dermatoses et le diabète. Les feuilles sont riches en phosphore et en vitamine  C. La racine contient beaucoup d’inuline.
La chicorée est un tonique amer, doué de vertus stomachiques, cholagogues, dépuratives et légèrement laxatives.

Comestibilité :
Les jeunes feuilles sont cueillies au printemps et se consomment mélangées à d’autres salades. Elles deviennent moins amères si on les laisse tremper une heure ou deux dans l’eau fraîche.
Les racines, cueillies à l’automne, séchées, hachées et torréfiées constituent un succédané du café, sans caféine.

Chenopodium album L.

Chénopode blanc, Chenopodium album L.
Chénopode blanc, Chenopodium album L. 1

Nom provençal : Blanqueto, farineto

AMARANTHACEAE

Localisation :
Très commun, dans les cultures et les décombres.

Comestibilité :
« Mauvaise herbe » très répandue, c’est l’une des plantes sauvages les plus consommées sur notre continent.
Les feuilles se mangent crues ou cuites dans des chaussons aux herbes ou avec des pommes de terre.
Elles contiennent beaucoup de protéines, de provitamine A ainsi que les vitamines B1, B2, PP et C associées à de nombreux sels minéraux : calcium, phosphore et fer.

Lonicera coerulea  L.

Chevrefeuille bleu, lonicera caerulea L.

Nom provençal : 
Pandecousto,
Cabrifuei

CAPRIFOLIACEAE

Chevrefeuille bleu, lonicera caerulea L. 2

Cistus ladanifer  L.

CISTE LADANIFÈRE ou CISTE À GOMME
Ciste ladanifère, Cistus ladanifer L.

Photos : Ciste ladanifère au Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles.

Nom provençal : Messugo-cerviero

CISTACEAE

Localisation :
Maquis haut, pinèdes claires, sur Porquerolles et vers le massif de l’Estérel.

Utilisation :
Le « ladanum » extrait des feuilles entrait dans la composition de l’encens.
Il était aussi utilisé en médecine comme stimulant, astringent et hémostatique.

Ciste ladanifère, Cistus ladanifer

Cirsium spinosissimum  (L.) Scop.

Cirse épineux, Cirsium spinosissimuml, scop 2

Cirse épineux :

ASTERACEAE

Nom provençal : Caussido

Cirse épineux, Cirsium spinosissimuml, scop

Quercus pubescens  Willd.

CHÊNE PUBESCENT OU CHÊNE BLANC

Chêne pubescent, Quersus pubescens, 800x600

Nom provençal :  Blacas

FAGACEAE

 Localisation : Commun.

Utilisation :
Dans notre région, l’infusion de bourgeons servait à combattre l’hypertension artérielle.

Comestibilité :
Les glands de nombreuses espèces de chênes ont été consommés par l’homme depuis la nuit des temps. Parfois ils sont doux et peuvent être mangés grillés ou bouillis. Mais bien souvent, ils sont amers à cause de la grande proportion de tanin qu’ils renferment et qui, ingérée en grande quantité, peut provoquer des troubles digestifs.
Heureusement, le tanin est soluble dans l’eau et peut être éliminé. Il suffit de hacher finement les glands, ou de les écraser, et de les faire bouillir à plusieurs eaux jusqu’à disparition de l’amertume, puis de les manger sous forme de bouillie salée ou sucrée.

Chelidonium majus  L.

Chélidoine, Chelidonium majus L.
Chélidoine, Chelidonium majus L.

Nom provençal :
Erbo-de-santo-Claro,
dindouliero 

PAPAVERACEAE

Localisation :
Tout le long des rives du Gapeau.

Utilisation :
Le latex jaunâtre de la plante, qui s’écoule quand on la coupe, est employé en applications quotidiennes contre les verrues.
À utiliser avec prudence en usage interne et jamais en cure prolongée, les alcaloïdes présents dans la plante pouvant être responsables d’une hépatotoxicité !

Légende :
« Posée sur la tête d’un malade la Chélidoine le fait pleurer s’il doit guérir, ou le fait chanter s’il doit mourir ! »

Silybum marianum  (L.) Gaertner

chardon-Marie, Sylibum marianum L.
chardon-Marie, Sylibum marianum L.

Nom provençal :
Cardoun-de-Marìo,
cardoun-blanc

ASTERACEAE

Localisation :
Bord des chemins, lieux incultes.

Utilisation :
Le Chardon-Marie renferme une substance, la silymarine, qui est un véritable bienfait pour le foie.
Elle a une activité hépato protectrice et s’oppose à l’effet toxique de nombreux poisons hépatiques. Cette plante est donc recommandée dans les états congestifs du foie (hépatites, cirrhose…) et les troubles digestifs.

Comestibilité :
Pratiquement toute la plante est comestible : racine, jeunes tiges, jeunes pousses, réceptacles floraux (crus ou cuits comme les artichauts).

chardon-Marie, Sylibum marianum L.

 

Consulter la vidéo : Le Chardon-Marie

Asplenium ceterach   L.

Cétérach officinal, Asplenium ceterach L.

Nom provençal : Erbo-daurado, dauradeto 

ASPLENIACEAE

 Localisation :
- roches ;
- restanques et vieux murs ;
- commun.
Utilisation :
- Béchique doux et expectorant ;
- Diurétique.

Erica cinerea  L.

Erica Cinerea L.

Nom provençal : Brugas

ERICACEAE

Bruyère cendrée, Erica cinerea L. 2
bruyere-cendree-erica-cinerea-l

Daucus carota  L.

Carotte sauvage, Daucus capota L. 3
Carotte sauvage, Daucus capota L. 2
Carotte sauvage, Daucus carota L.

Nom provençal :
Pastenargo-fèro,
garroto-sóuvajo

APIACEAE

Localisation :
Fréquente dans les terrains sablonneux, les coteaux arides, les friches.

Utilisation :
Elle contient des vitamines B1, B2, B6, C, PP et des sels minéraux. Elle est diurétique, carminative, cholagogue.

Comestibilité :
Ancêtre de la carotte cultivée, les racines et les feuilles de la carotte sauvage parfument les soupes, les bouillons ; les jeunes feuilles cuites sautées à la poêle sont délicieuses ; les fleurs fraîches peuvent se préparer en beignets ; les graines écrasées aromatisent les desserts.

Précaution :
L’identification des Ombellifères nécessite une grande prudence.
Attention aux confusions possibles avec les ciguës ou les œnanthes, particulièrement toxiques !

Matricaria chamomilla  L.

Camomille sauvage, Matricaria recutita L.

Nom provençal :
Erbo-de-la-maire,
Boutoun d'argènt

ASTERACEAE

  • Camomille sauvage, Matricaria recutita L.
  • Camomille sauvage, Matricaria recutita L.

Consulter la vidéo : La Camomille

Cneorum tricoccon  L.

Camelée, Cneorum tricoccon L.

Nom provençal : Garoupo

RUTACEAE

Camelée, Cneorum tricoccon-L.

Calicotome spinosa  L. Link

Calicotome épineux, Calicotoma spinosal L.

Nom provençal :
Argieras,
argielas

FABACEAE

 Localisation :
Très commun, Maquis, garrigues.

Comestibilité :
Les gousses sont toxiques.

Calicotome épineux, Calicotoma spinosal L.
Calicotome épineux, Calicotoma spinosal

Aster alpinus

aster-alpinus

Nom provençal : Cabridello

Aster des Alpes :

ASTERACEAE

Anemone coronaria  L.

Anémone des fleuristes, Anemone coronaria L.

Nom provençal :
Anemouno-dei-flouristo

Anémone des fleuristes :

RENONCULACEAE

Androsace chaixii  Gren.

androsace-de-chaix-androsace-chaixii-gren

Nom provençal : Primadello

PRIMULACEAE

androsace-de-chaix-androsace-chaixii-gren2

Leonurus cardiaca

Agripaume cardiaque, Leonurus cardiaca L.

Nom provençal :

LAMIACEAE

Agripaume cardiaque, Leonurus cardiaca L.

Photo : Kriss de Niort.

Carnet de route N° 2, Les citadelles du Levant

 

6 Itinéraires à  la découverte du patrimoine fortifié de l'agglomération
Carnet de route n° 2

Auteur : COLLECTIF,
Toulon Provence Méditerranée, communauté d'agglomération

Éditeur : Hémisud

Année : été 2005

Pages : 52 p.

Consulter l'ouvrage : Les Citadelles du Levant (2)‌

Le littoral varois

 

Auteur : COLLECTIF

Éditeur : Conseil général du Var, Toulon
Les carnet varois de l’environnement - N° 3

Année : 2004

Pages : 72 p.

 

 

 

Consulter le document : Le littoral varois

p-maurelw

 

Auteur : MAUREL Paul

Éditeur : SNIT, Toulon
(Bois originaux d'André Filippi et Henri Pertus)

Année : 1938

Pages : 229 p.

[Éo]

 

Plantes sauvages

 

Auteur : TOMANOVÀ Eliska

Éditeur : Gründ, Paris
Imprimé en Tchécoslovaquie par TSNP, Martin

Année : huitième tirage 1989

ISBN : 2-7000-1511-8

Meubles et ensembles provençaux

 

Auteur : COLLECTIF

Éditeur : Éditions Charles Massin

Ville : Paris

Planches : 36

Moutier & Marseille

 

Auteur : GUILLEMÉ-BRULON Dorothée

Éditeur : MASSIN Charles

Année 1997

Pages : 152 p.

ISBN : 3-7072-0330-0

Les porcelainiers du XVIIIe s.

 

Auteur : COLLECTIF

Éditeur : Hachette, Paris

Datee : 1964

Pages : 333 p.

Les Fioretti

 

Auteur : FERRIER Jacques

Éditeur : Aubanel

Année : 1981

Pages : 386 p.

Boyer index

 

Auteur : BOYER Raymond

Index

Métiers oubliés

 

Auteur : SEYMOUR John

Éditions : France Loisirs

Année : 1985

Pages : 187 P.

ISBN : 2-7242-2631-3

Rapport Floquet 1b

 

Procès-verbal des dires et contestations des parties

Auteur : Sieur Villeneuve, baron d'Ansouis

Année : 1741

Tome l - Deuxieme partie

[Pc]

 

 

 

 

 

 

Voir la page : Rapport Floquet - Tome l

Voir la page : Rapport Floquet - Tome ll

Étains

 

des XVlle et XVllle siècles

Auteur : DOUROFF B. A.

Éditeur : Éditions Charles Massin

Pages : 23 p.
+ 36 planches