Germandrée petit-chêne

Teucrium chamaedrys  L.

Nom provençal : Calamandrié

LAMIACEAE

Localisation :
Elle pousse sur les coteaux secs et pierreux surtout calcaires, dans les pelouses rocailleuses, les sous-bois clairs, notamment autour de la Chartreuse de Montrieux à Belgentier, aux Aiguiers à Solliès-Ville, etc.
Commune.

Utilisation :
Particulièrement bénéfique dans les cures de printemps pour « purifier le sang et évacuer les humeurs de l’hiver ». Elle a la réputation de concurrencer le médecin.
On la consomme soit en salade soit en infusion et même en vin dépuratif (50 g de feuilles mises à macérer dans un litre de vin rouge pendant huit jours, sucrer et prendre trois verres/jour).
Elle a une amertume redoutable…

Toxicité :
Responsable d’hépatites aiguës !
Bien qu’utilisée pendant des siècles pour ses propriétés cholérétiques, elle a été responsable de vingt-six cas d’hépatites aiguës en France entre 1984 et 1992. Ceci notamment suite à la commercialisation d’un médicament (1986) à base de Germandrée dans les régimes amaigrissants.

Photo : AnneTanne.

192total visits,1visits today