mercredi 24 octobre 2012

yellostone

Yellowstone supervolcan  

« Des bisons dans le volcan »

Solliès-Pont

 

Conférence 

du docteur Jean-Paul FORÊT

de 18 h 30 à 20 h 30

Salle Quiétude

Entrée libre

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de la conférence :

Le Parc national américain du Yellowstone (pierre jaune) occupe, dans le nord-ouest de l'État du Wyoming, au cœur des montagnes Rocheuses, une superficie de 8 983 km2. Il a été créé le 1er mars 1872 par décret du Président Ulysse Grant. C'est le premier parc de préservation de la nature créé dans le Monde. Outre les bisons, les wapitis, les ours bruns et grizzly, il abrite une faune et une flore très variée, associées à des phénomènes géologiques puissants qui permettent de parler d'un géo-écosystème.

Des-bisons-dans-le-volcan

En effet, l'hydrothermalisme est particulièrement développé, avec un grand nombre de geysers (plus de 300), de sources d'eaux chaudes et de volcans de boues. Un grand nombre de sources chaudes d'une température de 50 à 70 °C, voient le développement de « stromatolites » structures biominérales constituées par des archéobactéries, développées en coussins avec des eaux calcaires ou en perles avec des eaux siliceuses.

La source chaude la plus spectaculaire est « Prismatic pool » avec ses couleurs rouges, jaunes, vertes et bleues. Cette source débite 2 000 l/min d'eau chaude chargée en soufre et en oxyde de fer, à une température de 70 °C. C'est dans cette source, que le professeur Thomas D. Brock découvre l'archéobactérie Thermus aquaticus, qui produit une enzyme, la « taq polymérase » capable de répliquer l'ADN ; elle permet la détection des micro-organismes infectieux, y compris les virus et la détection des variations génétiques ainsi que les mutations dans les gènes de l'homme.

La-caldera-du-Yellowston
Parmi les nombreux geysers actifs dans le parc, nous retiendrons, le plus connu, « le Vieux fidèle » qui entre en éruption toutes les heures en une colonne d'eau à 65 °C d'une hauteur de 40 m. Les tremblements de terre sont aussi très nombreux dans le Yellowstone. Tous ces phénomènes volcaniques sont dus à la présence d'un « point chaud » formé par une chambre magmatique à une profondeur de 700 km, et affleurant entre 5 000 et 7 000 m sous la croûte terrestre. Cet affleurement du magma, à plus de 1 500 °C, forme un dôme important traduisant un soulèvement de la croûte terrestre. La caldera a été repérée en 1984 sur une image satellite, son étude détaillée a montré qu'elle se développe sur 85 km de long et sur 45 km de large.
Elle a été formée lors d'une éruption majeure, il y a 630 000 ans, éruption qui aurait émis 1 000 km3 de cendres, couvrant plus de la moitié du territoire américain.
pointchaud

C'est pour cela que l'on parle d'un super-volcan et que les scientifiques américains craignent une éruption majeure pouvant détruire toutes formes de vie sur le continent nord-américain.
Si cela devait se produire souvenons-nous que les archéobactéries qui ont été, il y a trois millions d'années les premiers êtres vivants de la planète, ont été capables de réaliser la photosynthèse en nous donnant l'oxygène de l'atmosphère que nous respirons.

Docteur Jean-Paul Forêt

Vieux-Fidele-eruption

Éruption du Vieux fidèle.

393total visits,1visits today