Oratoires de Méounes

D'après Louis JANVIER

Notre-Dame du château

Au sommet de la colline au-dessus et à l’Est du village. Grande construction en maçonnerie crépie ouverte sur trois côtés par des arcs en plein cintre, surmontée d’une statue en ciment de Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse. Remplace une chapelle disparue, au milieu des ruines de l’ancien château et village.

Saint-Jean-Baptiste

Campagne et quartier «  La Poulaque » (prendre le deuxième chemin à droite à la sortie nord du bourg sur RN 5). Érigé en 1981 par M. Jean Terraza à son saint patron dans sa propriété, sous un cyprès, contre un mur de soutènement. En pierres, niche cintrée en maçonnerie crépie avec arc en pierres de taille, statue protégée par des barreaux.

Notre-Dame de La Garde

Meounes2

Bord du chemin de la Verrerie, quartier de Planeselve (prendre le troisième chemin à droite, sur la RD 5, 1 km après la sortie nord du bourg, et rouler sur 6 km). Construit en 1981 par M. Pierre Granet, à l’entrée de sa propriété, et béni le 19 octobre par un père chartreux de Montrieux. En pierres, niche en retrait sur dalles de terre cuite, sur le pilier ; encadrement de la niche cintrée, en briques pleines. Niche abritant une statue de la Bonne Mère offerte par les chartreux voisins de Montrieux, protégée par des barreaux. Au fronton pierre de taille sculptée avec l’emblème des chartreux ; le globe crucifère, et « P.G. 1981 ». Le fond de la niche est fermé par des verres colorés.

detail2

Détail de la niche. (Photo nov. 2014.)

detail1

L'emblème des Chartreux. (Photo nov. 2014.)

Toit à deux pentes en dalles de terre cuite et tuiles rondes. Agenouilloir monolithe au pied.

Immaculée Conception

Chemin de la Verrerie, 200 mètres après le précédent, quartier du « Pin de La Plume ». Construit par M. Fleur Nadoti en 1976 à l’entrée de sa propriété, sur une murette, derrière un cyprès bleu. Béni par l’abbé Cellier, curé. Niche en cintre surbaissé en pierres calcaires sur corniche en granit rouge, fermée par un grillage abritant une statuette de Marie Immaculée. Corniche en granit rouge. Agenouilloir au pied.

Saint-Véran

MeounesVeran

(Photo : nov. 2014.)

Bord de l’ancienne route de Néoules, quartier des Augustins 100 mètres après le quartier de la Plâtrière, 200 mètres après la RD 5. À l’entrée de la propriété de M. Guillaume Chaix qui l’a construit en 1965 et l’a dédié à l’évêque de Cavaillon (VIe s.) patron des troupeaux provençaux. Pilier en pierre (tuf, calcaire) sur un petit rocher.

MeounesVeran2

(Photo : nov. 2014.)

La niche est une ancienne conque de puits, monolithe, posée sur un chant, avec une statuette.

Notre-Dame (?)

À usage de lanterne des Morts sur la pente Ouest de la colline de Notre-Dame du château, au-dessus du village. Aurait été érigé en 1885 après le choléra de 1884. Porte la date du 11 janvier 1921 qui serait celle d’une première restauration. Endommagé, à demi détruit a été restauré en 1982 par les soins de l’ASER (Association de Sauvegarde et d’Étude du Patrimoine Naturel et culturel du canton de La Roquebrussanne) sous la direction de son président Philippe Hameau. Le 11 février la niche lanterne a été rallumée au sens strict du terme. Socle trapézoïdal à base carrée en pierres recouvertes de ciment, surmonté d’un mince pilier en pierres sur plan carré supportant une « niche-lanterne » en ciment ouverte sur quatre côtés avec trois vitres et une porte, sous un toit à deux versants.

 

Consulter l'ouvrage : Inventaire des oratoires du Var

301total visits,2visits today