Le château, les propriétaires, le bâti, le parc, l’impasse des Lices

Le château,

les propriétaires, le bâti et le parc

Circuit N°1 - Tableau 1-1
Extrait du cadastre

Le château, section B, détail, 20 mai 1849. (Archives communales.)

Les Forbin de Solliès, seigneurs de la communauté en sont propriétaires jusqu’à la Révolution, il fut pillé et incendié en 1792. Les comtes de Saporta, héritiers des Forbin le restaurent en 1880 et le vendent en 1913 à Monsieur Lucien Fontaine.

Il aménage le Domaine de Solliès avec son gendre et en fait une exploitation agricole d’environ quatorze hectares. Le docteur Henry Aubin l’achète en 1956 pour établir une clinique neuropsychiatrique infantile célèbre. Le château et son parc deviennent propriétés communales en 1998.

Le corps principal du château est cantonné de deux tours rondes et de deux tours carrées. La façade du corps principal et les quatre tours sont plaquées de briques pleines en 1880 ; l’ensemble de la couverture restauré est recouvert d’ardoise d’Angers en 2007.

Le parc est arboré avec des essences plantées au XIXe siècle : des ormes, des bouleaux, des chênes verts, des pins d’Alep, des micocouliers, des cyprès de Provence, des frênes, des cyprès chauve de Louisiane, des séquoias… La palmeraie est plantée avec de nombreuses espèces : palmier à chanvre, cocotier du Chili, palmier nain, cycas ou sagoutier, dattier des Canaries, Washingtonia lifera, Brahea edulis…

Le parc et son lac creusé dans le grès sont alimentés par un canal d’amenée pris sur le canal de l’Enclos, dérivé du Gapeau.

« EXVOTO DE JOSEPH ARENE, SOLLIES-PONT, le 25 juillet 1845 ». Huile sur toile, 60 X 74 cm. (Collection privée.)

« EXVOTO DE JOSEPH ARENE, SOLLIES-PONT, le 25 juillet 1845 ». Huile sur toile, 60 X 74 cm. (Collection privée.)

261total visits,1visits today