Circuit 2 – Tableau 6

La maison du tuilier,

avenue de la Gare

n_2-6cachet

L’avenue de la Gare était en 1815 appelée rue du Saint-Sépulcre puis elle devient vers 1845 la rue de la Tuilerie par l’installation d’une famille de tuilier dans cette rue depuis 1736.
Sur décision du conseil municipal du 21 septembre 1888, la rue de la Tuilerie sera désignée avenue de la Gare.

Le fils de celui-ci Joseph Toulouzan (1796-1878) également tuilier de 1826 à 1872 puis propriétaire en 1878.
Mais son frère cadet Marcelin, Romain Toulouzan (1813- ) sera menuisier de 1843 à 1880.

Une famille de tuilier

Lorsque Jean-Baptiste Toulouzan (1693-1773), fils de Jacques originaire de Moustiers (Alpes-de-Haute-Provence) se remarie à Solliès-Pont en 1756 il est « faiseur de tuiles » à Solliès depuis 1736.

lamaisontuilierw

Maison du tuilier Joseph Toulousan, datée de 1776.

Le petit fils de Joseph, Théodore, Fénelon Toulouzan (1839-1890) est aussi fabricant de tuiles (parcelle B 387, 1,90 are), mais, son fils Eugène, Louis, Marie Toulouzan (1874-1925), étudiant boursier à Aix aux Arts et Métiers entre 1890 et 1893, rentre aux usines de Bessèges, dans le Gard en 1900, et sera directeur d’usine à son décès en 1925.

Son fils Jean, Joseph Toulouzan (1740-1810) est tuilier de 1761 à 1810 et son petit fils Jean, Joseph (1768-1840) est aussi « thuilier » de 1788 à 1820 et désigné propriétaire à partir de 1835.

 

Retour au circuit n° 2

177total visits,2visits today