Circuit 2 – Tableau 3

La chapelle Notre-Dame

des pénitents blancs

n_2-3cachet

M. et Mme d’Argiot de La Ferrière, par acte notarié du 12 mai 1824, dispensent de payer le prix du terrain à Joseph Toulouzan, fabricant de tuiles et à Joseph Terrin, marchand de bois, acquéreurs d’une parcelle de terre, à l’extrémité de la promenade des Lices, pour y construire une chapelle destinée à la confrérie des pénitents blancs pour remplacer celle du faubourg Notre-Dame vendue comme bien national en 1793.
La confrérie achète une cloche, elle est bénie le 26 mai 1833.
Tous les ans pour la Saint-Marc (25 avril) était dite une messe à six heure. Le Conseil de Fabrique de la paroisse Saint-Jean Baptiste délibère le 2 octobre 1898 que la chapelle des Lices dite des pénitents blancs est dans un tel état de délabrement depuis la disparition de la confrérie qu’il est souhaitable de la vendre.
M. Charles de Saporta, soumissionnaire privilégié, offre 2000 F. du terrain, mais la Fabrique n’étant pas proprié-taire l’opération dure six ans.

Par arrêt du 10 mars 1905, MM. Toulouzan et Terrin restent propriétaires malgré la dispense de paiement du 12 mai 1824.

En 1905, la Fabrique de Solliès-Pont a vendu cette chapelle à M. Charles de Saporta, au prix de 2000 F par acte notarié (notaire Me Escalon) du 6 décembre 1905.

lachapellenotredamedespenitentsblancsw

Descente de la cloche en mars 1904. Elle se trouve actuellement dans le clocher de l’église Saint-Christophe de Solliès-Toucas. (Photo J. Sénès.)

 

L’inscription ci-dessous est textuelle ; sur un côté, en relief ; sur l’autre côté se trouve en décor une Sainte-Vierge à l’Enfant Jésus, au milieu un calvaire, à droite la marque du fondeur : Baudoin, Marseille. Elle pèse 141 kg et mesure 0,60 m de diamètre.

« JE M’APPELLE JEANNE HECTORINE MARIE BENIE PAR M. CORDOUAN CURE DE SOLLIES L’AN DE GRACE 1833
LE PARRAIN MR LE VIC. DARGIER LA FERRIERE CAP DE VAIS CH DE MALTE LA MARRAINE
D. LA VIC. LOIS DE LA ROCHETTE EPOUSE LA FERRIERE »

 

Retour au circuit n° 2

297total visits,2visits today