Circuit 2 – Tableau 2

Les canaux des Laugiers,

des Trois-Pierres et des Fillols

N_2-2cachet

Le canal des Lices

Le Moulin à farine dénommé le « Moulin des Chevilles » qui tourne jour et nuit est actionné par les eaux du Gapeau dérivées au moyen d’un canal dénommé canal de l’Enclos en maçonnerie ayant son origine à l’écluse des Messieurs à huit cents mètres environ dudit moulin.

LaugiersTroisPierreFillolsw

Extrait du cadastre. Commune de Solliès-Pont, section B, levé par L. Fouque, géomètre, le 25 juin 1849.
(Archives départementales 83.)

Pétition adressée à M. le Préfet du Var le 11 avril 1945.

... À leur sortie de ce moulin les eaux se dirigeaient et continuent malheureusement encore à se diriger comme il est dit ci-après : le jour vers le moulin de la Place et la nuit dans le canal des Lices.

Le jour donc après avoir actionné le moulin de la Place (actuellement supprimé) les eaux de fuite alimentaient et alimentent encore le quartier d’arrosage de Sarraire, La Tour et Cadouire dont la contenance est de : 68 h 59-a 70 ca. Or malgré la disparition dudit moulin, les quartiers dont il s’agit continuent à bénéficier de la totalité de l’eau du canal du Moulin des Chevilles, et ce pendant le jour.

La nuit à la sortie de ce même moulin, les eaux comme il est dit plus haut se dirigent dans le canal des Lices, où bientôt elles se divisent en trois branches qui alimentent les trois quartiers des Laugiers, des Trois-Pierres et des Fillols, contenance totale : 113 ha.

Encore il faut ajouter que dans leur parcours ces eaux mettaient en jeu un moulin à tan (supprimé) et un moulin à huile...

 

186total visits,1visits today